Objectif : Explorer les différents facteurs d'intervention sur l'appareil locomoteur et proposer des stratégies d'optimisation

La mobilité individuelle est aujourd'hui considéré comme un facteur clé de la santé humaine. Le fait de maintenir une activité physique a ainsi une influence majeure sur la qualité de la vie et la morbi-mortalité. Ce besoin devient encore plus important avec l’allongement de la durée de vie et l’augmentation progressive du nombre de personnes âgées souffrant de maladies chroniques, dont certaines affectent leur mobilité.

Pour aborder cette question de la mobilité individuelle, une approche intégrative, combinant l’exploration à la fois du système musculaire et de différents facteurs d’intervention sur l’appareil locomoteur et ses fonctions, doit être mise en œuvre.
Les thématiques des équipes de recherche de Clermont-Ferrand travaillant dans le domaine de la biologie et de la santé permettent de développer cette approche de façon originale. En effet, ces équipes associent des compétences reconnues sur l’étude du développement, du métabolisme et de la fonctionnalité musculaires d’une part, et sur celle de facteurs susceptibles de modifier les capacités locomotrices (épigénétique, douleur, dysbiose, nutrition, pathologies chroniques) d’autre part. Cette association confère ainsi une réelle spécificité au site et permet d’envisager le développement d’une recherche distinctive qui devrait mener à des perspectives thérapeutiques innovantes.
Mais, au-delà de la stricte dimension recherche, le thème du Challenge 3 concerne le soin, le monde de l'entreprise et la société. Ainsi les établissements partenaires, le CHU et le CRLCC, s'engagent dans une démarche d'intégration de la mobilité dans leurs activités de soins afin d'apporter aux patients le bénéfice de cette prise en charge. Un partenariat étroit est poursuivi avec les entreprises membres des clusters santé pour assurer une valorisation ciblée et rapide des travaux de recherche afin de proposer à terme de nouvelles formules alimentaires, de nouveaux médicaments, des probiotiques ou des stratégies pour améliorer la  mobilité. Enfin, sur le plan sociétal, plusieurs initiatives (avec la métropole et différents organismes) permettront la mise en place de programmes de sensibilisation et d'incitation dans la perspective de changer les modes vie des citoyens au profit d'une plus grande mobilité.
Ainsi, le Challenge 3 a l'ambition d'établir un réseau multipartenarial dense sur le thème de la mobilité humaine, tant sur le site qu'au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de permettre ainsi à Clermont-Ferrand de devenir le leader européen dans ce domaine.