Lancement de l'Académie CAP 20-25

Publié le 9 décembre 2019 Mis à jour le 16 janvier 2020
Date(s)

le 17 décembre 2019

Lieu(x)
Clermont Auvergne Métropole

Le programme « Politique des Talents » lance cette année l’Académie CAP 20-25, cofinancée par Clermont Auvergne Métropole et gérée par la Fondation de l’Université Clermont Auvergne. Cette académie est une vitrine de l’excellence scientifique du site clermontois.

La première promotion de lauréats sera mise à l’honneur le mardi 17 décembre 2019 au siège de Clermont Auvergne Métropole en présence d'Olivier Bianchi, Président de Clermont Auvergne Métropole, Mathias Bernard, Président de l’Université Clermont Auvergne, Jean-Marc Morvan, Vice-Président de Clermont Auvergne Métropole, en charge de l'Université, la Recherche, l'Innovation et l'Attractivité, Pierre Schiano, Directeur de l’I-Site CAP 20-25 et Vianney Dequiedt, Vice-président de l’UCA et responsable du programme « Politique des Talents ».

 Cette année, trois chercheurs ont été sélectionnés, par un jury d’experts internationaux :
 
  • Marc Dubois (Chimie) : Professeur à l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, directeur scientifique d’INOMALIS « Laboratoire d’INnOvations pour la MAnipulation de LIquides par traitements de Surface », Programme avec Gilson & responsable de l’équipe « Matériaux inorganiques » (23 chercheurs) de l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, pour son sujet « Towards the REversibility of FLuorinated carbons in battery / Vers la réversibilité des carbones fluorés en batterie »
     
  • Antoine Moreau (Physique) : Maître de Conférences à l’UCA et membre de l’Institut Pascal, pour son sujet « Building Blocks for Futuristic Features - BFF Research Project »
     
  • Laurence Plazenet (Lettres) : Professeure de Littérature française du XVIIe siècle à l’UCA, directrice du Centre international Blaise Pascal (IHRIM-Clermont), membre honoraire de l’Institut universitaire de France, Présidente de la Société des Amis de Port-Royal et lauréate du Prix de Littérature de l’Union européenne (2012), pour son sujet « Un imaginaire de la mélancolie ? Le Sentiment de l’écriture à l’âge classique