• Formation,

PrécaMed - Formation en e-learning pour la prise en charge des patients en situation de précarité en médecine 

Publié le 10 juillet 2019 Mis à jour le 3 septembre 2019
UFR médecine



Porteur de projet : Olivier LESENS

Équipe projet : Gilles TANGUY, Alexandre LAUTRETTE, Anne HERSART, Ludivine DOLY, Morgane RUDE, Anne Elisabeth INGOLD, Céline LAURENSON, Pascal DESSENNE et Meggy LACHENAL

Résumé du projet :

La prise en charge des patients précaires est peu abordée dans les études médicales alors qu’elle est fondamentale pour éviter notamment le non recours aux soins ou la non observance des prescriptions. Elle nécessite de prendre en compte le patient dans toutes ses composantes, médicale, économique, psychologique et sociale. Afin de former à distance des médecins généralistes et spécialistes libéraux, les internes de médecine et les étudiants du premier cycle, ce projet propose la mise en place d’un e-learning construit avec des experts. Le dispositif hybride utilise des outils novateurs tels que la vidéo-formation pour l’acquisition de compétences transversales. La dimension interdisciplinaire est présente tant dans la conception que dans le déploiement. En effet, l'équipe pédagogique est constituée de personnes issues du médical et du social avec une expertise dans le domaine. Elle est encadrée par un spécialiste et un médecin généraliste universitaires.

Évaluation du dispositif :
 
Deux groupes d’internes en médecine générale de la Faculté de médecine de Clermont-Ferrand ont été crées pour former les groupes d’analyses « E-learning » et « Présentiel ». Le premier groupe a reçu l’enseignement sous forme de e-learning au sein de la Faculté de médecine alors que le second recevait l’enseignement tel qu’il était dispensé jusqu’à présent, à savoir sous forme d'un cours présentiel. Nous avons, grâce à un questionnaire proposé avant et après formation, comparé les acquisitions de connaissances immédiates dans les deux groupes sur le thème de la précarité en médecine générale. Nous avons également évalué la satisfaction des étudiants sur la méthode d’enseignement proposée.

Résultats obtenus pour les étudiants :


Amélioration des connaissances

Dans les deux groupes, il existait une amélioration des connaissances. Cette progression était significativement plus élevée dans le groupe « E-learning » que dans le groupe « Présentiel ».
Evolution des connaissances

Satisfaction des étudiants

Concernant le groupe « E-learning », la satisfaction variait de 29 à 40 avec une moyenne de 34,5 sur 40.
Dans le groupe « Présentiel », la moyenne de la satisfaction s’élevait à 27,1 sur 40, avec des notes variant de 14 à 37.
Taux de satisfaction
Recommandations du porteur de projet :

- Prévoir une phase présentielle avec des questions-réponses et échanges d’expérience entre participants
- Prévoir une salle informatique avec présence obligatoire des étudiants ou à domicile mais dans ce cas prendre en compte la note d’évaluation pour motiver les étudiants

Conclusion - Retours d'expérience :

En conclusion, l'étude montre une progression des connaissances immédiates supérieure dans le groupe « E-learning » versus « Présentiel ». Nous n’avons pas étudié le maintien dans le temps des connaissances et l’impact sur les pratiques professionnelles. La solution d’un enseignement mixte (E-learning et Présentiel) semble être, au vu des derniers résultats de la littérature, le meilleur modèle d’apprentissage à l’heure actuelle.

Essaimage :
- Départements de médecine générale des universités de la région Auvergne-Rhône-Alpes (session d'approfondissement des internes)
- Vente en formation continue : développement professionnel continu (DPC) des médecins généralistes thésés

Valorisation :
Publication d'articles dans des revues de pédagogie telles que "Pédagogie Médicale"

Visuel :
Visuel du projet

Ressources :

- Fiche projet
- Fiche Enseignant Cartotalents
- Fiche Initiative Pédagogique