• Recherche,

Appel à thèse - Challenge 1 - Co-conception de l'élevage éco-citoyen de demain

Publié le 26 mai 2020 Mis à jour le 26 mai 2020

/// EN version below \\\ Le monde de l’élevage doit faire face aux enjeux du changement global et aux attentes sociétales. Pour y répondre, il est important de mobiliser des méthodes pour faire émerger des idées originales et innovantes et d’associer au travail de recherche les professionnels de la filière et les citoyens.

L’objectif du projet de la thèse est de comprendre comment la combinaison des approches de conception innovante et de sciences participatives peuvent favoriser l’adaptation de l’élevage aux enjeux identifiés, en accompagnant la co-conception d’un élevage éco-citoyen. La mobilisation de la conception innovante permet d’accompagner un processus collectif de conception en cherchant la génération et l’exploration de nouvelles solutions (en limitant les effets de fixation) et en s’appuyant sur les interactions entre disciplines et acteurs. Développée pour soutenir la conception méthodique  innovante et la prise de décision dans le secteur industriel, cette théorie a récemment atteint des applications plus larges, en particulier sur la santé et l’agroécologie.

Le projet de thèse se place dans le projet CO-Concevoir avec les CItoyens un Nouvel ELevage Laitier de montagne Ecologique (projet Coccinelle) coordonnée par un groupe de chercheurs de plusieurs UMR (Herbivores, EPIA, Territoires).
   

Livestock farming must face the challenges of global change and societal expectations. In this context, it is important to mobilize methods that foster original and innovative ideas and that involve professionals in the sector as well as citizens in the research work.


The objective of the PhD project is to understand how the combination of innovative design and participatory science approaches can promote the adaptation of livestock farming to the identified challenges. The innovative design approaches seek to facilitate the generation and exploration of new solutions (by limiting the effects of fixation) in a context of a collective work. It relies on the interactions between disciplines and actors. Mainly developed to support innovative design and decision-making in the industrial sector, this theory has recently reached wider applications, particularly in health and agroecology.

The PhD project is part of the COCCINELLE project (for in French: CO-Concevoir avec les CItoyens un Nouvel ELevage Laitier de montagne Ecologique; in English: Co-design project with citoyens for a new ecological mountain dairy farming) coordinated by a group of researchers from several UMR (Herbivores, EPIA, Territories).