Graduate School - CAP 20-25

Le projet I-SITE CAP 20-25 témoigne de la dynamique de transformation du site académique Clermont Auvergne pour promouvoir une université de recherche à forte visibilité internationale, et étroitement connectée au monde socio-économique. Pour prolonger cet élan, les partenaires du projet portent l’ambition de renforcer la formation à la recherche, et par la recherche dans le périmètre distingué par le label I-SITE.

Le projet CAP GS, porté par l’Université Clermont Auvergne et retenu en 2020 dans le cadre de l’appel à projets « Structuration de la formation par la recherche dans les initiatives d’excellence (SFRI) » du PIA 3 (Programme d'Investissement d'Avenir), rassemble sept filières en Master et Doctorat (graduate tracks) regroupées dans une Graduate School dédiée au thème général de CAP 20-25 : « concevoir des nouveaux modèles de vie et de production durables ». Les filières ciblent des enjeux sociétaux tels que le développement international et la production durables, la qualité de vie des populations humaines, la préservation de l’environnement et l’adaptation aux risques naturels :

International development graduate track (IDGT)

Graduate track for intelligent and innovative mobility (MII)

Graduate track for volcano in the Earth system research (Involc)

Graduate track changing environments

Graduate track of nutrition health and mobility (NHMGT)

  • Master Biologie-santé

Graduate track for mathematics and physics (MPGT)

Graduate track for humanities and social sciences (H2S GT)

Ces filières diplômantes, fondées sur des critères exigeants de sélection des étudiants, favoriseront de nouvelles synergies entre la recherche et la formation dans les domaines scientifiques mis en avant par les initiatives PIA. Ces domaines comprennent les challenges scientifiques du projet CAP 20-25 et les Labex associés.

CAP GS propose des filières de formation qui s’appuient sur un lien renforcé entre les niveaux Master et Doctorat, une pratique de la recherche à un haut niveau d’excellence, l’admission d’étudiants français et étrangers de haut niveau et une implication privilégiée des chercheurs et du monde socio-économique, pour une insertion professionnelle élevée des diplômés.

Les principaux leviers actionnés pour transformer les formations comprennent :

  1. un enrichissement de l’offre de Master et de Doctorat pour générer des compétences porteuses de débouchés variés ;
  2. la mise en place d’équipes mixtes enseignement et recherche réunissant acteurs académiques et chercheurs-ingénieurs des organismes de recherche, et renforçant l’implication de partenaires industriels dans la formation ;
  3. un ensemble de moyens et de dispositifs (bourses et supports à la mobilité, écoles d’été et stages en laboratoire et chez les partenaires, interventions pédagogiques et scientifiques, etc.) qui mettent l’accent sur l’attractivité internationale des formations.