Exemple d’un référentiel d’activités

LE CAS DES INGÉNIEURES PÉDAGOGIQUES DU PROGRAMME LEARN’IN AUVERGNE

Illustration

Cette présentation livre une « photographie » du métier d’ingénieur pédagogique et témoigne d’une expérience dans un environnement particulier, le projet CAP 2025. Il s’agit de nos missions propres au sein d’un programme dédié à la transformation pédagogique et numérique, au sein d’un projet I-SITE (Initiatives Science, Innovation, Territoires, Économie).

Mots-clés : référentiel métier, référentiel d’activités, situation de travail, situation professionnelle, cartographie des compétences

 

Notre méthodologie de travail

Pour concevoir ce référentiel, il nous a fallu recenser les missions liées au poste et les savoir-faire nécessaires à leur accomplissement. Pour ce faire, nous avions comme points de repère les activités et tâches réalisées au cours de la première année.

Nos missions concernent non seulement l’ingénierie et le conseil pédagogiques mais aussi la gestion de projets. Nous avons été recrutées sur un poste étiqueté ingénieur pédagogique mais il est clair que les missions attendues et la réalité du terrain nous amènent à présenter un profil "évolutif" d’ingénieur pédagogique et de projets. Nous avons donc réalisé un recueil des ressources institutionnelles et des fiches de poste qui sont parues dans les établissements et qui ont été relayées par nos réseaux professionnels notamment.

Les ressources, références utilisées

RéFérens III (RÉFérentiel des Emplois-types de la Recherche et de l'ENseignement Supérieur) et les BAP (Branche d’Activité Professionnelle)

Fiches ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) et les fiches métiers

  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K2111 - Formation professionnelle
  • K2102 - Coordination pédagogique

Fiche RIME (Répertoire interministériel des métiers)

Fiches de postes publiées au niveau national, dans des contextes similaires, au cours de l’année 2018

Dictionnaire des compétences du MESRI (Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation) publié en 2011 et qui présente d’une manière structurée et transversale les compétences requises dans nos activités professionnelles.

Les clés de lecture de ce référentiel

Ce référentiel a été établi en décembre 2018 sur la base d'une année d’exercice.

Pour constituer cette cartographie, nous avons choisi quatre entrées.

Les missions : elles correspondent aux fonctions déterminées i.e. travail prescrit par l’institution, l’établissement. Elles figurent en général sur les fiches de poste.

Nous avons choisi de les subdiviser en cinq catégories :

  • contexte de travail dans le cadre du programme LIA (travail en mode projet, avec des objectifs de transformation et d’évaluation sur un temps court)
  • conseil pédagogique
  • ingénierie de projet
  • ingénierie pédagogique
  • co-référence (travail collaboratif en binôme). Elle est contextuelle. Elle tient également compte de la complémentarité des profils des ingénieurs pédagogiques et numérique.

Les compétences opérationnelles : plus précises que les missions, elles sont les savoir-faire requis en situation de travail.

Enfin, pour contextualiser ce référentiel, nous avons fait le choix de décliner ces compétences en activités réalisées (observables, vérifiables) qui correspondent elles-mêmes à nos tâches d’ingénieures pédagogiques LIA.

Quelques apports possibles de cet outil

La mise en place de cet outil s’avère utile sur plusieurs plans.

  • Au sein de notre équipe-programme :

D’un point de vue individuel, c’est utile pour réfléchir à l’évolution de la fiche de poste et comme support dans l’entretien professionnel et l’expression des besoins de formation.

D’un point de vue collectif, c’est utile pour mener la réflexion sur la répartition des activités et tâches en fonctions des compétences de chacun avec un recul d’une année sur les missions réalisées.

  • Au sein de notre pôle, équipe d’accueil :

Ce support nous est apparu intéressant pour dialoguer avec les collègues ingénieures et conseillères pédagogiques du Pôle IPPA (Ingénierie Pédagogique et Production Audiovisuelle). L’idée de travailler avec nos collègues permet de dresser une cartographie de la répartition des compétences au niveau du groupe des IP/C pour le site.
 

Une sélection de références

PDF
Armao Méliet, E. (2017). « L’évolution des métiers de l’ingénierie pédagogique : quelle adéquation entre les nouveaux besoins et les formations proposées ? », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 18 | 2017, mis en ligne le 19 juin 2017.
 

Infographie
 Lelièvre, P. (2018). Infographie représentant l’évolution du métier d’ingénieur pédagogique : Infogram. [En ligne], consulté le 19 septembre
  2019.


PDF
Mayen, P., Métral J.-F. & Tourmen, C
. (2010). « Les situations de travail », Recherche et formation [En ligne], 64, mis en ligne le 01 juillet 2012, consulté le 17 septembre 2019.
 

PDF
Pastré, P., Mayen, P. & Vergnaud, G. (2006). « La didactique professionnelle », Revue française de pédagogie, no 154, 145-198.

 

PDF
Tourmen, C. (2007). « Activité, tâche, poste, métier, profession : quelques pistes de clarification et de réflexion ». Santé Publique, 19 (hs), 15-20.


 

Trois exemples de référentiels métier


PDF

Université Toulouse Paul Sabatier (2014) : Référentiel de compétences du conseiller pédagogique dans l’enseignement supérieur

PDF

Université Libre de Bruxelles, Université de Mons (nd) : Référentiel de compétences du conseiller (techno) pédagogique à l’université

PDF

RUMEF - Réseau National des Universités préparant aux Métiers de la Formation (2011) : Référentiel d’activités et de compétences

 
 

Le référentiel

 
Nous avons choisi de partager ce travail sous licence creative commons.
Licence Creative Commons



Bouton


Si vous souhaitez nous contacter : monika.gosgnach@uca.fr & laurence.hamon@uca.fr